Comportement de communication des générations
Nouvelle génération: ses attentes vis-à-vis d’un employeur



Les changements démographiques se font sentir. Le personnel qualifié se fait rare. La lutte pour les meilleurs cerveaux appelle de nouvelles stratégies. La génération Y ne veut pas à tout prix avoir un salaire élevé, faire carrière, disposer d’une voiture de société ou s’adonner à des activités de loisirs à la mode. Les jeunes préfèrent passer du temps avec leurs amis et leur famille. Ils ne veulent pas seulement travailler mais vivre et organiser leur vie de manière flexible grâce aux outils de communication les plus modernes, qui rendent la collaboration plus mobile dans son ensemble.


L’entrée de la génération Y dans le monde du travail a également modifié les exigences vis-à-vis de l’employeur. Bien qu’il soit toujours important, le salaire n’est plus qu’un aspect parmi les nombreux facteurs qui déterminent si une entreprise est attrayante ou non pour de jeunes talents. Les digital natives s’intéressent de plus près à leurs employeurs potentiels tandis que les millennials qui ne sont pas satisfaits de leur travail ou de leurs conditions de travail, sont plus disposés à chercher un nouvel emploi que les générations précédentes. C’est pourquoi la «guerre des talents» ne consiste pas seulement à attirer du personnel qualifié, mais aussi à le garder à long terme, par exemple avec des modèles de travail attrayants pour les jeunes travailleurs qualifiés.

Vers la définition

La génération Y regroupe les personnes nées entre 1980 et 2000, qui ont donc entre 18 et 38 ans aujourd’hui. Ce terme de génération Y est apparu pour la première fois en 1993 dans le magazine de marketing Advertising Age.

Selon la source, cette génération est également appelée les «millennials».

La génération Z regroupe les jeunes nés entre 1995 et 2010. Il existe d’autres classifications pour les personnes nées entre 2000 et 2015. Ce groupe de personnes ont ceci en commun qu’elles ont grandi avec les technologies numériques dès leur plus jeune âge et sont par conséquent appelées «digital natives», contrairement à la génération Y, qui n’a été socialisée numériquement qu’à l’adolescence et qui est souvent appelée «digital immigrants».


Appel gratuit

0800 555 552

Écrivez-nous


Les plus grands défis en un coup d’œil

  • icon

    Plusieurs études le prouvent: le poste de travail classique avec une présence constante au bureau et une infrastructure TIC rigide n’attire plus. Le travail flexible, en déplacement ou à domicile, est de plus en plus populaire auprès des candidats. Les très jeunes, en particulier, attachent de plus en plus d’importance à trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Les entreprises qui remportent la course aux meilleurs talents fraîchement sortis de l’université sont souvent celles qui offrent davantage de liberté à leurs collaborateurs.
  • icon

    Dans l’étude «Les millennials face au long marathon de la carrière ou comment les entreprises attireront la prochaine plus grande génération dans le monde entier» menée par Manpower Group, 79 % des membres de la génération Y déclarent par exemple accorder une grande importance aux horaires de travail flexibles. Dans un sondage du classement américain Fortune, 76 % des interrogés ont indiqué préférer les employeurs qui leur permettaient de choisir librement leurs heures de travail, tandis que 82 % ont déclaré que les postes de travail mobiles étaient un critère d’évaluation décisif.
  • icon

    Obeya est un terme japonais signifiant «grande salle». Il s’agit essentiellement d’un outil de lean management. Ce terme de gestion allégée inclut des principes et des méthodes destinés à accélérer fondamentalement les processus. Dans une Obeya, toutes les personnes impliquées peuvent par exemple se réunir dans une «grande salle», se concerter et prendre des décisions plus rapidement, indépendamment des hiérarchies et des frontières entre départements.
  • icon

    88 % des jeunes de la génération Z utilisent leur smartphone pour les services de messagerie et 84 % ne peuvent pas concevoir leur quotidien sans WhatsApp. 51 % d’entre eux déclarent que la première chose qu’ils font le matin en se levant, c’est ouvrir leur service de messagerie. Tandis que Facebook reste le réseau social privilégié des 21-34 ans, il attire de moins en moins les 14-20 ans qui lui préfère désormais Instagram, la filiale de Facebook. Snapchat, en revanche, est utilisé exclusivement par la génération Z. Les millennials ne trouve guère d’intérêt à l’application.

    Contrairement à leurs collègues plus âgés, ils n’ont aucune appréhension face aux technologies de communication et de collaboration innovantes. À l’inverse, l’institut allemand Fraunhofer Institut für Arbeitswirtschaft und Organisation (IAO) relève que les digital natives aiment être présents dans l’espace virtuel. Ils apprécient également de travailler dans des équipes auto-organisées.

  • icon

    Attention cependant: selon une étude menée par Embrace, 95 % des futurs professionnels attendent d’une entreprise qu’elle leur accorde suffisamment de temps pour leur famille et leurs activités privées.

    82 % exigent même que l’environnement de travail s’adapte de manière optimale à leur situation personnelle et 71 % veulent séparer complètement vie privée et vie professionnelle, c’est-à-dire n’avoir aucun contact avec leurs supérieurs et leurs collègues après leur journée de travail. La disponibilité à la demande est donc de moins en moins populaire, de même que les hiérarchies et une communication condescendante. Pour la génération Y, la tendance est donc à la séparation nette entre les appareils finaux professionnels et privés, ce qui va tout bonnement dans le sens des nouveaux règlements sur la protection des données (lien vers l’article sur la protection des données).

  • icon

    Sunrise est un expert en solutions de travail collaboratif intelligent dans l’environnement professionnel. Celles-ci combinent le confort et la convivialité des applications grand public telles que WhatsApp, mais sont des solutions professionnelles sur mesure pour les entreprises qui souhaitent offrir davantage de mobilité à leurs collaborateurs. Elles combinent des fonctions telles que la messagerie instantanée, la vidéoconférence, le partage de bureau, la coordination d’équipe ou le partage de documents dans une seule application. La nouvelle génération de travailleurs qualifiés peut ainsi continuer à travailler avec les outils qu’elle utilise au quotidien, sans compromettre son besoin d’intimité.
Articles supplémentaires
Travail intelligent avec Sunrise

Communiquer et collaborer au-delà des frontières de l’entreprise

Travail agile

Le bureau sera-t-il bientôt obsolète?

Règlement sur la protection des données RGPD

Signification de la loi européenne pour les entreprises suisses