0800 707 504
My Sunrise
  • Revenir à l'aperçu des articles

    «Streaming en direct: le pire pour un réseau»

    Les grands évènements tels que la Street Parade pèsent fortement sur les réseaux mobiles locaux. Patrick Fux, ingénieur et spécialiste des réseaux, explique pourquoi, même en ville de Zurich, il n’est pas toujours facile de mettre à disposition un réseau de qualité et pourquoi un camp de scouts représente un véritable défi.

    Kathrin Fink

    4 août 2022 . Temps de lecture: 4 minutes

    «La Suisse est la "capitale du divertissement" pour les évènements en plein air», déclare en riant Patrick Fux, Senior RNO Engineer chez Sunrise. Au total, il y a des milliers d’évènements, dont environ 150 revêtent une grande importance pour les opérateurs de téléphonie mobile. Sunrise s’y prépare en conséquence. Mais en quoi consistent ces préparatifs au juste?

    En tant que consommateurs modernes, nous avons l’habitude d’avoir toujours et partout de la réception sur nos appareils mobiles. Que ce soit dans la gare centrale de Zurich ou dans une vallée valaisanne isolée, notre mobile fonctionne.

    Pour que cela soit possible, les entreprises de télécommunications estiment le nombre de personnes se trouvant dans telle zone à tel moment et ajustent leurs installations en conséquence. La plupart du temps, l’estimation est assez précise et le réseau local fonctionne parfaitement. Mais si un million de personnes se rassemble soudainement autour du bassin du lac de Zurich, la capacité normale n’est évidemment pas suffisante.

    Les experts de Sunrise équipent donc le réseau d’antennes temporaires en prévision de la Street Parade. Celles-ci sont placées autour du bassin du lac, car c’est là que la plupart des personnes sont attendues.

    Sunrise en action: les antennes supplémentaires pour la Street Parade seront installées pendant la nuit, à 4 heures, afin de ne pas perturber le trafic du matin.

    De plus, il faut s’attendre à ce que les nombreux visiteurs séjournent longtemps dans la même zone, ce qui n’est pas forcément le cas pour tous les évènements: «Lors d’un festival, on atteint le point critique pendant le concert de la tête d’affiche, lors du Züri Fäscht, on l’atteint pendant le feu d’artifice», explique Patrick Fux.

    Le trafic de données double chaque année

    Pour pouvoir offrir un bon réseau lors de la Street Parade, quatre installations supplémentaires de téléphonie mobile devront être installées en plus des nombreuses installations fixes. Au Züri Fäscht, il y en a même sept.

    Peut-on donc ainsi garantir un débit Internet rapide, des conversations téléphoniques claires et des chats dynamiques pendant toute la durée de la Street Parade?

    «Oui et non», déclare Patrick Fux. «Le trafic de données double chaque année et il est de plus en plus difficile de garantir un service impeccable. Le pire pour le réseau, c’est le streaming en direct!» En effet, pour montrer à sa maman, restée à la maison, qu’on est à la Street Parade, on utilise un flux de données qui exploite les ressources du réseau tant que la connexion dure. Lorsque quelqu’un envoie une image, une vidéo ou un message, ces ressources ne sont que brièvement occupées et sont immédiatement de nouveau disponibles pour les autres.

    Cette année, l’Openair de Saint-Gall donne cependant de l’espoir. Malgré une importante utilisation du réseau, le réseau 4G et 5G de Sunrise a enregistré des valeurs exceptionnelles. «Nous avons eu un débit de données incroyablement bon, je n’ai pas eu le moindre problème pendant tout l’évènement», se réjouit le Senior RNO Engineer. Mais on ne peut jamais atteindre un taux de réussite absolu. Le réseau mobile ne fonctionne pas non plus à 100% entre 17h00 et 19h00 à la gare centrale de Zurich, et presque personne ne remarque cette petite surcharge.

    Les premières ne sont jamais de tout repos

    Les grands évènements qui ont lieu dans des régions isolées constituent un problème plus complexe. Dans une petite vallée suisse, par exemple, un rassemblement de 10 000 personnes représente un énorme groupe et dépasse la capacité des installations existantes des entreprises de télécommunications. Les évènements qui ont lieu pour la première fois ne sont pas non plus de tout repos, car les experts n’ont pas de valeurs de référence basées sur une expérience passée. Cette année, par exemple, le camp fédéral scout s’est déroulé à Obergoms dans le Valais. «30 000 jeunes y campent pendant deux semaines et notre installation permanente est plutôt modeste», s’exclame Patrick Fux en riant. Les préparatifs d’un tel évènement sont très intenses, il faut beaucoup de réunions et de préparatifs en amont – et le prochain camp fédéral scout sera bien entendu organisé ailleurs dans 14 ans! Il en va de même pour la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres, qui a lieu tous les trois ans à un endroit différent. Ici, il est néanmoins possible de s’appuyer sur l’expérience des fêtes passées.

    Pour une bonne réception lors de grands évènements

    Conseil 1: si plus rien ne fonctionne, essayez de quitter brièvement la foule et de chercher une ruelle parallèle. En général, le réseau y fonctionne normalement.

     

    Conseil 2: le conseil 1 s’applique également lors d’un festival. Si ce n’est pas votre groupe préféré qui joue, cela peut valoir la peine de chercher une meilleure réception à la périphérie du site du festival.

     

    Conseil 3: faire preuve de patience. Comme expliqué plus haut, le réseau ne fonctionne généralement pas bien aux heures de pointe. Une fois le concert de la tête d’affiche ou les feux d’artifice terminés, la connexion est à nouveau disponible.

    Articles recommandés