Zurück zur Blog-Übersicht

Succession PME: la numérisation comme facteur décisif

Au cours des prochaines années, des centaines de milliers de PME seront confrontées à un changement de propriétaire. L’analyse de l’infrastructure informatique est souvent oubliée lors des négociations d’acquisition. Cela peut coûter cher.

January 1, 1970 . Temps de lecture: 5 minutes

La génération du baby-boom est sur le point de partir à la retraite. Cela concerne non seulement les entreprises qui perdent des collaborateurs expérimentés, mais aussi les PME dans lesquelles un changement de propriétaire et de direction est imminent. Il s’agit d’un problème pour l’ensemble de l’économie: selon une étude récente de 2022, quelque 93 000 PME n’envisagent pas de plan de succession. Ce qui est frappant: 7,1% des entreprises de taille moyenne comptant plus de 49 collaborateurs sont concernées. La situation est très différente pour les petites entreprises: dans ce cas, plus de 15% disent ne pas savoir qui reprendra l’entreprise à l’avenir.

Il est difficile de déterminer les raisons exactes de cette situation critique. Certaines régions (Suisse orientale) et certains secteurs (imprimerie et édition, architecture) se distinguent par des chiffres supérieurs à la moyenne. La recherche difficile d’un successeur adéquat est probablement également due à la numérisation. Les PME de petite taille en particulier prennent encore à la légère les défis liés à la transformation numérique. Ainsi, seulement 18% des PME suisses craignent d’être la cible d’une cyberattaque. Par conséquent, ils gèrent les investissements en la matière avec parcimonie. L’hypothèse selon laquelle les entrepreneurs plus âgés n’investissent pas massivement dans la numérisation n’est pas confirmée, mais elle n’est pas non plus totalement erronée.

Le règlement de la succession n'est pas toujours facile pour les PME (image symbolique ; source : Unsplash)

Une infrastructure informatique obsolète et un manque de perspectives sur la manière dont l’entreprise devrait s’adapter à l’évolution de l’environnement technologique constituent un mélange périlleux pour les jeunes entrepreneurs. Mais c’est cette lacune qui constitue une niche à exploiter pour l’association réseau «KMU Next», qui a fait de cette urgence son défi. Indépendant et neutre, le réseau «KMU Next» prodigue conseils, sensibilisation et soutien sur la thématique de la succession (voir encadré). Pour relever les défis liés à la numérisation, l’association entretient un partenariat stratégique avec Sunrise Business.

Optimiser l’infrastructure informatique à temps

L’infrastructure informatique est souvent négligée, non sans conséquences, dans le cadre des clarifications concernant la cession d’entreprises. Les chiffres bruts semblent plus importants: chiffre d’affaires, bénéfice, clientèle, etc. Une visite des bureaux le montre: tant qu’il y a un PC sur chaque bureau, tout va bien. Vraiment? Un examen approfondi de la structure numérique de l’entreprise est impératif. Dans ce cas, cela vaut la peine de faire appel à un spécialiste afin d’obtenir une image d’ensemble fiable. L’entretien conseil gratuit de Sunrise Business permet de saisir la situation réelle, d’indiquer les options et les optimisations ainsi que les mesures à prendre en cas de modifications éventuelles. L’accent est mis sur les processus de travail, par exemple la numérisation de tous les contacts avec les clients, la conservation des données, la connexion au réseau et la cybersécurité. Les solutions de collaboration numérique de base telles que le Home Office, le partage de fichiers ou les solutions mobiles pour le travail en déplacement constituent un autre thème important. Afin de pouvoir offrir un entretien conseil optimal, la structure des entretiens est adaptée à la taille de l’entreprise. Cliquez ici si vous avez plus de 20 collaborateurs et ici si vous avez moins de 20 collaborateurs.

Ces mesures de stabilisation et de modernisation de l’informatique permettent déjà, dans certaines circonstances, d’écarter les doutes sérieux d’un successeur. Dans ce contexte, la numérisation vise avant tout à augmenter l’efficacité, à faire des économies, à augmenter la sécurité et à faciliter la collaboration. En effet, les PME ont aujourd’hui aussi accès à des possibilités techniques qui, jusqu’à il y a quelques années, n’étaient réservées qu’aux très grandes entreprises: les différents types de services cloud permettent aujourd’hui aux petites entreprises d’accéder à des solutions haut de gamme.

Saisir les opportunités de la numérisation

Dans un deuxième temps, il ne s’agit plus uniquement d’optimiser l’informatique de l’entreprise, mais d’explorer d’autres possibilités de numérisation. Ici aussi, les experts de Sunrise Business conseillent la nouvelle génération de propriétaires d’entreprises. Des thèmes tels que les nouvelles formes de collaboration, Internet of Things (IoT) et les processus automatisés seront au centre des préoccupations. Cela nécessite une analyse minutieuse. Que souhaitent les clients? Comment les moyens numériques peuvent-ils soutenir la production, le marketing et les ventes? Comment des idées innovantes peuvent-elles être mises en œuvre à l’aide de nouvelles technologies?

Sandro Isteri, Senior Director PME chez Sunrise, parle des défis de la numérisation pour les PME suisses.

(Cette vidéo n'est disponible qu'en allemand; Source : reportage TV Fokus KMU)

Ne pas oublier les collaborateurs

Il est recommandé aux PME qui ont du retard de ne pas s’attaquer à tout en même temps. Bien sûr, les nouveaux propriétaires ont souvent des milliers d’idées et voient de nombreuses possibilités. Mais l’infrastructure doit d’abord être conforme à une norme actuelle. Sans oublier que les collaborateurs et les clients doivent être embarqués dès le départ dans cette démarche. Pour les entreprises qui n’ont pas connu de changements profonds pendant des années, l’oubli du facteur humain peut rapidement entraîner des bouleversements dramatiques. Les conseillers de Sunrise Business et du réseau KMU Next sont conscients de ce danger. Car au bout de tous ces efforts, il y a toujours un employeur qui attire les jeunes talents.

Conclusion: ce n’est pas un simple changement de génération

Dans les petites entreprises, un changement de propriétaire peut et doit être l’occasion d’une réorientation. Lors de la reprise d’une entreprise, une attention particulière doit être accordée à l’infrastructure informatique. Cela permet d’éviter des surprises désagréables et coûteuses. Dans un premier temps, l’infrastructure informatique sera mise à jour. Il s’agit là avant tout d’augmenter l’efficacité et faire des économies. Dans un deuxième temps, les opportunités numériques devraient être soigneusement explorées afin d’être prêts pour l’avenir.  Les experts Sunrise Business IT sont présents pendant tout le processus de transformation de l’entreprise, du premier conseil aux mesures individuelles adaptées jusqu’à la migration et enfin, si l’entreprise le souhaite, à l’exploitation de l’infrastructure informatique. Les processus informatiques de l’entreprise doivent être légers, sans interruption et faciles à comprendre. Pour que tous les collaborateurs comprennent les procédures et que les nouvelles technologies soient rapidement établies dans toute l’entreprise.

NOT AVAILABLE

À propos du réseau KMU Next

KMU Next existe depuis 2005. La situation initiale et la motivation pour la création de cette association indépendante étaient, entre autres, le fait que de nombreuses PME compétentes et économiquement importantes ne parvenaient pas à passer à la génération suivante. La plateforme de réseau offre aux PME un soutien en cas de changement de direction et d’activité et met en relation avec des experts (comme Sunrise) pour les questions relatives au développement de l’entreprise. Grâce au «KMU Marktplatz», KMU Next met également en relation les acheteurs et les vendeurs.

Votre infrastructure ICT est-elle prête pour l’avenir?

Nos spécialistes vérifient et vous conseillent gratuitement.