Moteur! Toujours plus, toujours plus loin

On a aimé et on en redemande! C’est la loi des séries qui s’est imposée cette semaine au programme alternatif de la Saint-Valentin que l’on vous propose à la télévision numérique Sunrise TV. Et certaines de ces sagas présentent déjà leur septième volet! Ceux qui fuient la fête des amoureux n’échapperont tout de même pas à un coup de foudre ou à un peu d’amour fou, que l’on pourrait croire inscrits dans nos gênes – ou du moins dans ceux du cinéma.

Le Hobbit - Un Voyage Inattondu sur la télé numérique de Sunrise
Le Hobbit - Un Voyage Inattondu

Un réservoir infini: «Fast and Furious 7»

Sombre ironie du sort: ce septième opus de la saga automobile des «Fast and Furious» a été marqué par un drame. En effet, l’acteur principal, Paul Walker, a succombé à un accident de voiture dû à un excès de vitesse alors que le tournage était en cours. Le film est retardé, le temps pour les frères de Paul Walker, Cody – cascadeur au cinéma – et Caleb, de réaliser les scènes que leur frère n’aura pas pu tourner. Au programme, toujours un généreux défilé de voitures à en faire pâlir les amateurs, une ribambelle d’acteurs sans peur et sans reproche (euh…), des cascades dans la lignée de celles des James Bond (et notamment un parachutage de voitures depuis un avion) et de l’action en veux-tu en voilà. 

Regarder la vidéo
bande annonce: Fast and Furious 7

Un rêve de prince charmant: «Magic Mike XXL»

Ce n’est pas parce que l’on n’aime pas la Saint-Valentin que l’on ne peut pas se faire du bien. Au contraire. Cette suite XXL de la vie du strip-teaseur Magic Mike reprend les thèmes forts du premier opus, qui mêlent testostérone et féminisme voyeuriste, body building, spectacle, danse et sexe. Le tout dans un road-trip entièrement consacré aux plaisirs de l’été (dépaysant en ce 14 février), qui emmène spectateurs et spectatrices vers un bouquet final spectaculaire, délesté de ce que le journal français Libération a nommé «la mélancolie gazeuse du précédent [film]», nous laissant tout de même avec un pur divertissement.

Regarder la vidéo
bande annonce: Magic Mike XXL

Un air de famille: «Le Hobbit: un voyage inattendu»

Contrairement à ce que laisse entendre le titre, ce premier volet (sur trois au total) n’est autre que la digne suite du «Seigneur des anneaux», même si l’histoire, ici, est moins complexe. On retrouve l’épique, le grandiose et le captivant de ses prédécesseurs, renforcés par une plus grande fidélité au roman. On a même dit du réalisateur Peter Jackson que, loin de se reposer sur ses lauriers, il s’était même surpassé dans «l’intensité de la réalisation». Ceci ne semble présager que du bon quant à cette nouvelle trilogie en images des mondes magiques et majestueux créés par J. R. R. Tolkien. Autrement dit, c’est un blockbuster compétent, qui ne fait aucun compromis sur la qualité, chose somme toute assez rare dans le genre.

Regarder la vidéo
bande annonce: Le Hobbit - Un Voyage Inattondu

Un rire qui grince: «No Pain No Gain»

Si elle n’était pas inspirée d’une histoire vraie, l’intrigue de ce film aurait tout d’un mauvais scénario. Mais voilà, il arrive que la réalité soit incroyablement bête et méchante. Ses protagonistes, surtout. Mêlant des clichés gros comme des camions («tout dans les muscles, rien dans la tête») au point de virer au mauvais goût (le juif plein aux as qui va le payer), l’humour véhiculé par ce film ne peut être que noir et le rire que jaune. Le résultat est un mélange de loufoqueries et de sauvageries que l’on aurait pu trouver gratuites si elles ne reflétaient pas une certaine Amérique, celle-là même qui est contée à travers le fait divers à l’origine de ce film.

Regarder la vidéo
bande annonce: No Pain No Gain

L’anticipation 2.0: «Transcendence»

Voici le film d’anticipation qui pose LA question brûlante d’actualité: la technologie et l’intelligence artificielle sont-elles nos amies ou nos ennemies? On ne sait pas vraiment à qui se rallier dans ce film, aux terroristes anti-technologie qui abattent des vivants au nom de leur cause, ou aux scientifiques qui nous promettent de sauver des vies grâce à la technologie? Et s’il était question de l’amour d’une femme qui ferait (absolument) tout pour sauver de la mort l’homme qu’elle aime (Saint-Valentin oblige)? On admet que la réalisation dénote une certaine maladresse, mais on ne sera pas insensible au joli casting de ce film (Johnny Depp, Rebecca Hall, Kate Mara, Cillian Murphy, Morgan Freeman…).

Regarder la vidéo
bande annonce: Transcendence