Le Samsung Galaxy S9 au banc d’essai

Les premiers tests pratiques montrent que si le Galaxy S9 ne révolutionnera pas l’univers des smartphones, il lui apportera sans doute un petit plus. Son point fort, c’est son appareil photo, d’une qualité hors pair.

iPhone 8

Les initiés et les fans l’avaient prédit: le Galaxy S9 ne se distingue en rien, à première vue, de son talentueux prédécesseur, le Galaxy S8. Son design, avec l’écran bombé, est toujours aussi formidable: il n’y a rien à y changer, disent les blogueurs de Techradar.

«Il est bon que Samsung se soit efforcé avant tout de rendre le S9 plus rapide, plus solide et plus pratique.» 

Dans le monde entier, l’appareil photo du Samsung Galaxy S9 suscite l’enthousiasme. D’après Techradar le marché du smartphone n’avait jamais rien connu de comparable. Dans de mauvaises conditions de luminosité, la réduction du bruit numérique est exceptionnelle. Androidpit souligne:

«C’est seulement lorsque l’on compare ce que nos yeux voient la nuit aux prises de vue nocturnes du S9 que l’on réalise la puissance de cet appareil photo.»

Le secret de ce progrès significatif réside dans la lentille: pour la première fois, un appareil photo de smartphone est doté d’une ouverture variable, qui s’adapte à la luminosité. Seuls les appareils photo traditionnels en étaient capables jusqu’ici. 

Toutes les photos ont cet aspect si typique de Samsung.

- Louis Ortega, androidpit.com

Pour Brian X. Chen, du New York Times, l’appareil photo constitue l’argument de vente n°1 du nouveau Samsung. Androidpit aussi considère que cet appareil photo de smartphone laisse tous les autres loin derrière:

«Les photos ont cet aspect si typique de Samsung, chaud et plein, qui lisse les petits défauts.» 

L’appareil photo propose également de nouvelles fonctions telles que les emojis en réalité augmentée et le scan intelligent. Ce système de reconnaissance faciale est la réponse de Samsung au Face ID d’Apple. Lorsque la lumière est insuffisante, le Galaxy S9 passe automatiquement au scanner d’iris, plus fiable. Dan Seifert, de The Verge, n’est pas encore satisfait de cette solution:

«La reconnaissance faciale est lente et l’appareil clignote nerveusement lorsqu’il active le scanner d’iris.»

Ce qui est porté au crédit de Samsung, en revanche, c’est le repositionnement du lecteur d’empreintes digitales, le dispositif habituel permettant de déverrouiller le Samsung Galaxy: il n’est plus situé juste à côté de l’objectif photographique, mais au-dessous. 

La communauté des blogueurs a particulièrement apprécié les emojis en réalité augmentée. L’appareil photo scanne le visage de l’utilisateur pour créer un personnage virtuel et des GIF associés. La mise en œuvre laisse toutefois encore un peu à désirer: The Verge, par exemple, trouve ces alter ego plutôt effrayants. Le New York Times explique pourquoi les emojis AR peuvent effectivement mettre mal à l’aise: 

«On appelle ce phénomène l’effet de la vallée de l’étrange: il survient lorsqu’un personnage comme l’emoji AR dégage quelque chose d’artificiel, tout en ressemblant beaucoup à une personne réelle.» 

Après avoir testé le Galaxy S9 pendant quelques jours, la plupart des blogueurs high-tech tirent le même bilan. The Verge le résume ainsi:

«Le design, les performances et l’appareil photo du Galaxy S9 sont, comme prévu, si bons qu’il restera en tête des meilleurs smartphones en 2018.»