Rien que pour moi: test du nouveau HTC U Play

HTC me promet un appareil qui m’accompagne et m’envoûte. Parce qu’il me connaît, mais connaît aussi mes préférences et même mon oreille interne. Une promesse ambitieuse! Mais que peut vraiment faire le dernier appareil de HTC? Un test pratique.

HTC U Play
Son appareil photo est en tous points supérieur à ce que propose la concurrence: Le HTC U Play.

Lorsque les utilisateurs de HTC énumèrent les avantages de leur smartphone, la plupart citent d’abord l’appareil photo. Depuis que j’utilise le HTC U Play, je sais pourquoi il en est ainsi. Les deux appareils photos ont 16 mégapixels et la différence avec la résolution de mon iPhone 7 (12 mégapixels) est flagrante. Même en cas de faible luminosité, la qualité des photos est étonnante. Et le filtre make-up de l’appareil photo à selfie est un gadget auquel je ne voudrais plus jamais renoncer. Il uniformise la peau, supprime les cernes et donne au visage un teint resplendissant – le tout avec un dosage tellement parfait que j’ai parfois l’impression que l’appareil me chuchote à l’oreille: «It’s all about U!»

Nouvelle interface: fluide ou empreinte digitale?

Un des thèmes importants dans la publicité du dernier appareil de HTC est son design particulier. Le fabricant taïwanais promet: «le HTC U Play dispose d’une nouvelle interface incroyablement fluide qui reflète le meilleur de toi.» Le meilleur de moi? Au test pratique, ce sont mes empreintes digitales sur la surface noire et un visage légèrement voilé qui se reflètent sur la surface. Je vois à peine les nuances de couleur qui apparaissent à travers les différentes couches de verre coloré. Peut-être sont-elles plus visibles sur le modèle en blanc, en bleu ou en rose. Malgré cela, le mobile, avec ses coins arrondis, se prend bien en main et donne une sensation haut de gamme au toucher.

Sorti il y a à peine quelques semaines et déjà indispensable, le HTC U Play.

Je n’ai pas encore pu me faire d’avis sur l’assistant supersmart «HTC Sense Companion». Il déploie seulement toute son intelligence après une certaine période de familiarisation durant laquelle il enregistre les préférences de l’utilisateur. Ainsi, il me rappelle qu’à l’avenir, avant un long vol, je dois recharger mon mobile et emporter une veste chaude s’il fait froid là où je vais. La reconnaissance vocale avec laquelle on peut déverrouiller et commander le mobile est très réactive, comme toutes les fonctions du HTC U Play.

Grand écran et très bon son

Bien que l’appareil ne soit qu’un peu plus grand que l’iPhone actuel, l’écran semble immense. Le bord du HTC U Play est très fin. Pour les femmes aux petites mains, le grand écran n’est cependant pas très pratique. Je ne parviens pas à atteindre avec une seule main les fonctions en haut à gauche sur l’écran.

Les écouteurs fournis avec l’appareil ne passent pas inaperçus. Ils sont supposés optimiser le son dans mon oreille interne en évaluant mon canal auditif à l’aide d’une impulsion sonore. Je suis incapable de dire si cela se fait vraiment. Une chose est sûre: les écouteurs sont agréables à porter et le son est très bon. On entend des subtilités que les autres smartphones ne permettent pas d’entendre. Bien agréable!

Au moins aussi convaincant que tous ces points, le prix: chez Sunrise, le HTC U Play est déjà disponible au prix de CHF 445.–. Un bon smartphone de milieu de gamme présentant un excellent rapport qualité-prix.