La 5G va changer le monde

Des connexions ultrarapides, d’énormes volumes de données et plus aucun retard. Une nouvelle ère numérique débute grâce au réseau 5G.

La 5G permettra-t-elle à la réalité virtuelle de percer?
La 5G permettra-t-elle à la réalité virtuelle de percer?

On peut tout à fait ignorer certaines évolutions technologiques, car elles n’apportent pas d’avantages significatifs. Mais parfois, une nouveauté s’annonce qui va bien changer notre monde numérique. Soudain, nous pouvons faire ce qui avant n’était qu’un rêve. La 5G fait partie de ces tournants.

Quand 200 milliards d’appareils communiquent entre eux

La 5G apporte la solution à un problème chaque jour plus important. Jusqu’ici, ce sont surtout les personnes qui communiquaient entre elles, par téléphone, e-mail, chat vidéo ou SMS. Mais avec «l’Internet des objets», de plus en plus d’appareils finaux essaient de communiquer entre eux en temps réel: les véhicules autonomes se concertent pendant que le conducteur préchauffe le four intelligent qui se trouve chez lui grâce à sa smartwatch. L’industrie est de plus en plus intelligente, les médecins peuvent même opérer des patients à distance grâce à des robots. 

D’ici 2020, près de 200 milliards d’appareils électriques, d’équipements industriels ou de capteurs devraient être connectés les uns aux autres. Le réseau 4G, la norme actuelle, n’est pas en mesure d’assumer ce gigantesque transfert de données.

La fibre optique est rapide, mais la 5G l’est plus encore

Le réseau de téléphonie mobile 5G a une capacité et une puissance suffisantes pour répondre avec succès aux besoins de «l’Internet des objets». Grâce aux vitesses de connexion très élevées et aux temps de réaction très courts, on pourra réaliser par les airs beaucoup de choses qui n’étaient jusqu’alors envisageables que via la fibre optique. Concrètement, grâce à la 5G, l’Internet mobile devrait être dix fois plus rapide que l’Internet fixe avec la fibre optique à l’heure actuelle. Ainsi, on pourrait télécharger un film HD entier en 5 secondes et consommer ainsi beaucoup moins d’électricité qu’aujourd'hui.

Les applications de réalité augmentée et de réalité virtuelle pourraient enfin déployer leur débit absolument fascinant.