La course à la 5G a commencé

La 5G permettra le transfert ultra-rapide de gros volumes de données. Le compte à rebours tourne: quel pays pourra surfer en premier en 5G?

spotlight_global_lead

Dans cette compétition, l’Asie et les États-Unis sont au coude à coude. Dans ces deux régions du monde, les consommateurs devraient surfer sur le réseau 5G à partir de 2019 déjà. Aux États-Unis, l’opérateur Verizon se concentre pour l’instant sur des exploitations pilotes dans de grandes villes telles qu’Austin ou Indianapolis. Dès le début de 2019, New York et Chicago devraient avoir accès au réseau 5G. Lorsque le service sera opérationnel, 30 millions de ménages américaines bénéficieront de la 5G pour surfer.

Corée du Sud: les Jeux Olympiques comme phase de test 

La Corée du Sud et la Chine sont encore plus avancées que les États-Unis. Les Chinois ont investi 400 millions de dollars dans un plan quinquennal et installé dix fois plus d’antennes compatibles avec la technologie 5G que les États-Unis. La Corée du Sud a testé de façon globale le réseau 5G en février dernier, pendant les Jeux Olympiques de Pyeongchang. 

Pendant ces cinq prochaines années, le nombre d’antennes 5G va fortement progresser en Suisse. L’introduction de la 5G prendra du retard si les prescriptions en matière de radiotéléphonie mobile (valeurs limites) ne sont pas revues.

En Suisse, les valeurs limites restent un obstacle majeur

Sunrise est le premier fournisseur suisse à avoir mis en service une antenne 5G; c’était en juin dernier. À partir de 2020, dans un premier temps, «5G for people» devrait assurer en priorité la desserte des PME et des ménages ruraux via ce réseau d’exception. En raison des valeurs limites particulièrement contraignantes en matière de radiotéléphonie mobile en Suisse, le développement de la 5G dans les villes s’avère un peu plus compliqué: 90 % des installations de radiotéléphonie mobile dans les villes ne permettent aucun nouveau développement.

En Allemagne, le calendrier paraît plus optimiste. Dans ce pays, en effet, les émissions des antennes de téléphonie mobile peuvent être dix fois plus fortes qu’en Suisse: les acteurs des télécommunications promettent que leur réseau sera prêt lorsque les premiers smartphones compatibles 5G arriveront sur le marché.

La technologie 5G est essentielle pour l’«Internet des objets»: véhicules autonomes, robots industriels intelligents, etc. D’ici 2020, près de 200 milliards d’appareils électriques, d’équipements ou de capteurs devraient être connectés les uns aux autres. Pour véhiculer les immenses quantités de données que cela représente, le monde entier a besoin du super réseau 5G.